Vous êtes ici

Titres de séjour pour diplômés étrangers

Faisant suite à l’adoption de la loi sur les droits des étrangers en France, le décret n° 2016-1463 du 28 octobre 2016 publié au Journal officiel fixe la liste des diplômes autorisant les étudiants étrangers diplômés en France à rester sur le territoire pour y exercer une activité professionnelle via différents titres de séjour (autorisation de séjour provisoire, carte de séjour temporaire ou "Passeport Talent").

 

Dans l’esprit d’assouplir les conditions d’accès au marché du travail pour les étudiants étrangers et d’améliorer l’attractivité du système d’enseignement supérieur français à l’international, ce décret reconnait les formations de niveau I labellisées par la Conférence des grandes écoles (CGE) comme faisant partie des diplômes permettant à un étudiant étranger d’obtenir un de ces titres de séjour sans que la situation de l’emploi ne lui soit opposable.

 

Depuis cette date, les MS et MSc labellisés par la CGE donnent donc en particulier officiellement accès à ces titres de séjour (APS, Passeport talent, carte de séjour mention travailleur ou salarié) aux diplômés étrangers.