L’essor du tourisme linguistique

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de l’Intérieur ont pour priorité de soutenir la politique de promotion de la langue française tout en favorisant l’essor du tourisme linguistique.

Ainsi, afin d’accroître le nombre de séjours linguistiques dans un centre labellisé Qualité FLE, la délivrance de visas pour études dans le but d’apprentissage du français est facilitée. Outre les conditions de ressources et de logement, les apprenants devront justifier d’une inscription dans une formation débouchant sur une qualification reconnue au plan académique ou professionnel telle que les diplômes nationaux (DELF, DALF), les certifications (TCF, TEF)… Quant à la promotion de leurs formations, les centres labellisés ont désormais la possibilité de les référencer sur le portail Études en France, plateforme de candidatures pour les étudiants non européens résidant dans un des 41 pays concernés (voir la liste).

 

Cette politique de promotion a permis d’augmenter le nombre de visas délivrés pour l’apprentissage du FLE en France passant de 1 000 en 2015-2016 à 1 250 en 2016-2017.